démarre dans < span id = "pvs-autoplay-count" >5 secondes
Aventure en France : en Bretagne

Aventure en France : en Bretagne

2016

Le nom d’Armorique, issu d’un mot gaulois latinisé en Aremorica ou en Armorica, est donné dans l’Antiquité classique à une large région côtière plus ou moins bien définie de la Gaule, allant de Pornic au sud de l’estuaire de la Loire à Dieppe dans le pays de Caux. Les auteurs de la fin de la République et du début de l’Empire romain la présentent comme peuplée de tribus celtes regroupées au sein d’une Confédération armoricaine. Après la conquête, Rome n’a cependant pas repris cette division dans son découpage provincial (Belgique, Lyonnaise, Aquitaine) de la Gaule. Mais au ive siècle, face aux menaces venues de la mer, est créé un secteur militaire, le Tractus armoricanus comprenant les territoires littoraux de l’embouchure de la Somme à celle de la Loire (et non de la Garonne comme une erreur de lecture l’a longtemps fait croire).

Les géographes grecs Posidonios et Strabon décrivent les Armoricains (Armoricani) comme ayant leur origine dans le groupe des Gaulois belges ayant peut-être été obligés d’émigrer à cause de l’invasion de Germains cisrhénans en Gaule Belge (voir également enclos belges ou picards)1. L’ethnonyme des peuples Aulerques qui signifierait « au large » ou « au loin » en serait un témoignage. L’exemple des Aulerques Éburovices et son rapprochement avec le nom des Éburons suggérerait aussi cette interprétation. Les fouilles archéologiques du sanctuaire de Ribemont montrent qu’effectivement vers -250 une invasion belge de très grande ampleur a provoqué le refoulement en masse des autochtones, les Armoricains.

Abonnez-vous à cette chaîne pour recevoir nos prochaines publications.
https://www.youtube.com/channel/UC6cv…

Genres / Catégories: À l'Ouest, Les documentaires
Lecture
Mes annonces

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *